mercredi 13 avril 2016

Précurseurs

Un fort vent gauchiste souffle sur nos têtes ! Pas si fort que ça mais quand même...

Les Panama Papers, découverte de processus d'évasion fiscale à grande échelle, font grand bruit et les journalistes de tout bord crient à l'injustice.
Tant mieux mais il faudrait toutefois rendre justice aux précurseurs, aux lanceurs d'alerte initiaux sur ces sujets pour être tout à fait honnête. Et il faudrait aussi reprendre les papiers précédents de journalistes aujourd'hui  indignés pour savoir comment à l'époque ils avaient traité ces précurseurs. Voir s'il n'y a pas là quelques convertis de la dernière heure.

Oui parce que Antoine Peillon avait déjà tout déballé sur l'évasion fiscale et le scandale UBS. Absolument tout. Les procédés, les noms, tout et pourtant qui a entendu parler de ce livre ?
Peillon, A., Ces 600 milliards qui manquent à la France, 2012

Ou celui de Xavier Harel ?
Harel, X., La grande évasion, 2010

De la même manière, les trusts, cette ignominie qui fait qu'on peut ouvrir une société sans déclarer aux autorités à qui elle appartient. Véritable aspirateur à argent sale. Conçu pour ça. Qui dans les grands médias avaient rebondi sur la formidable enquête d'Olivier Cyran en 2008 ?
Cyran, O., La tourmente financière vue d'un paradis fiscal, Le Monde Diplomatique, Décembre 2008.

Autre vent gauchiste soufflant outre-Atlantique avec la fantastique primaire réalisée par Bernie Sanders.
La lecture de nombreux articles nous amène à penser : mais d'où sort cet hurluberlu gauchiste ? Ecoutez plutôt ce discours, chers amis, daté de 2010. Synthèse parfaite du néolibéralisme par Sanders devant les parlementaires américains. Non il ne sort pas de nulle part !